Le château Vattaire

Le château Vattaire est l’une des plus vastes demeures bourgeoises conservées dans la commune. Ornée d’œuvres d’art, elle est aussi marquée par le souvenir de Lionel Terray, alpiniste célèbre de l’après-guerre.

Cette belle demeure, déjà attestée par le plan cadastral de 1804, connaît au cours de son histoire de nombreux propriétaires. Parmi eux figurent les Terray, riche famille de gantiers grenoblois qui l’achètent en 1868. De cette date à 1910, où le domaine sera cédé à un joaillier, Victor Vattaire, les Terray agrandissent la demeure et l’embellissent d’oeuvres d’art, commandées à des artistes isérois alors en vogue.

En 1880, le plafond de l'une des pièces de la demeure reçoit un bas-relief réalisé par Henri Ding, sculpteur notamment connu pour avoir réalisé la Fontaine des trois ordres à Grenoble.

Dans une autre salle, un paysage bucolique, peint sur 360°, orne les quatre compartiments du plafond. Exécuté par Charles Bertier, l’une des figures de l’École dauphinoise  de peinture, ce panorama donne au spectateur l’illusion du mouvement et de la réalité, au moyen d’éclairages particuliers et changeants. Ce dispositif, appelé diorama, est à la mode au XIXe siècle. 
Á la suite de travaux, ces décors peints ont été déposés et transférés dans les réserves du musée Hébert à Grenoble.

Quant au bâtiment, il comprend deux corps de logis latéraux différents. Celui donnant sur la rue, plus ancien, présente trois niveaux alors que son pendant, pourtant de même hauteur, n’en comporte que deux. Ils sont reliés par un corps central, plus bas, pourvu d’une belle verrière ouvrant sur le parc.

Attention, merci de veiller au respect et à la tranquillité de cette propriété privée.

Lionel Terray (1921-1965)

Emblème international de l'alpinisme, Lionel Terray a profité durant son enfance de séjours dans la propriété familiale au pied du Néron. Il est notamment connu pour avoir participé, en 1950, à l'expédition française de l'Annapurna, premier sommet de plus de 8000 mètres jamais vaincu par les alpinistes. Par la suite, il réalise de nombreuses ascensions et gravit pour la première fois des sommets mythiques comme le
Fitz-Roy en Patagonie, le Chomo Lonzo et le Makalu au Tibet ou le Jannu au Népal.

Depliant_panneaux_patrimoniaux_et_parcours_sportifs.pdf

PDF - 1,43Mo