Expression politique - Juillet 2019

Groupe Priorité Saint-Egrève

5 ans à œuvrer avec vous

A 9 mois des prochaines élections municipales nous pouvons tirer un bilan de l’action de Priorité Saint-Egrève, la liste majoritaire au sein du conseil. 

Avec Catherine Kamowski puis Daniel Boisset, l’équipe a assemblé morceau après morceau les bases d’une ville plus respectueuse de son environnement, plus solidaire et plus ambitieuse. Ainsi nos différents bilans financiers montrent que nous avons su tous ensemble proposer des projets pour les Saint-Egrévois tout en maîtrisant nos finances. Nous pouvons penser à la Vence Scène, aux équipements sportifs et scolaires réhabilités, à la future médiathèque, aux espaces verts ou à l’embellissement mais également à la piscine qui sort de terre, puisque la Ville participe grandement à la vie du SIVOM  du  Néron.  Nous  pensons  également  à  toutes  les  actions  dans  la  vie sociale, pour nos plus jeunes, nos aînés ou tout ceux qui connaissent des  difficultés.  Nous  déploierons  50  caméras  de  vidéoprotection  dès  la  rentrée après avoir augmenté les effectifs de la police municipale car votre sécurité est la 1ère de vos libertés. Nous travaillons également à proposer des activités de qualité pour la jeunesse et bien sûr à concerter les projets avec vous, que ce soit dans le cadre du conseil des habitants que nous avons créé ou lors de réunions publiques. Nous pouvons être heureux de tout ce bilan et nous devons poursuivre nos réflexions pour améliorer ce qui doit l’être. Loin de faire du dogmatisme politique quand d’autres le font mieux que nous, nous travaillons avec humilité pour améliorer le  cadre de vie. Si aujourd’hui la ville est attractive ce n’est pas le fruit du hasard. C’est un long processus qui a démarré il y a 15 ans avec Robert Fiat, le 1er maire issu de PSE, et qui a su rassembler largement les Saint-Egrévois quelque-soient les obédiences politiques. Car nous avons une priorité : celle de poursuivre la mise en place d’une ville meilleure avec vous. Nous avons cette ambition et nous souhaitons vous la faire partager.

Au nom de toute l’équipe je vous souhaite un très bel été !

 

Pascal de FILIPPIS
Président du Groupe Priorité Saint-Egrève
www.facebook.com/prioritesaintegreve

Groupe Saint-Egrève Autrement

Pour un Saint-Égrève solidaire, accueillant et ambitieux !

Nous avons tous besoin de vacances pour nous reposer, nous ressourcer, nous changer les idées et penser positivement l'avenir. L'année que nous avons vécue a eu son lot de drames, de tensions et de revendications bien légitimes.

Il n'empêche, il est important pour nous, pour nos enfants, de regarder l'avenir avec confiance et enthousiasme.

Nous avons devant nous un immense défi, celui du réchauffement climatique. Pour en atténuer les effets, nous devons réaliser un changement drastique de nos modes de vie. Nous devons également promouvoir l'indispensable solidarité avec ceux qui en souffrent déjà, et qui ont si peu pour y faire face.

Nous pensons que ces défis représentent, dans le même temps, une occasion unique de nous retrouver, d'œuvrer ensemble à les surmonter en inventant un mode de vie bien plus en harmonie avec la nature et entre nous, entre les générations, entre les cultures.

Ensemble, avec le groupe « Saint-Égrève Écologie, Solidarité, Citoyenneté », nous vous proposons de nous rejoindre à la rentrée pour bâtir un projet pour tous les habitants de la ville au sein de l'agglomération. Pour une ville solidaire, ouverte, accueillante et généreuse et non pas « prioritaire ».

Nous vous souhaitons à tous un très bel été.

 

Groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté
Françoise CHARAVIN, Jean Marcel PUECH et Hassan BELRHALI (hassan.belrhali.ps@gmail.com)

Groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté

Urbanisme, démocratie Locale, solidarité, santé, petite enfance, écoles et rythmes scolaires...

Ces derniers mois nous avons rencontré les Saint-Egrévois lors d'une série de soirées-débats autour de thématiques sur lesquelles la commune ou la Métropole peut agir. L'objectif de ces soirées est double :

- identifier ce qui se fait de bien ou non en y portant un regard neuf !

- recueillir vos remarques et propositions en vue d'améliorer l'existant.

Disons-le franchement : ces soirées sont riches grâce à la présence de nombreux habitants, à leur participation active et à cette capacité que nous avons, ensemble, d'imaginer un futur désirable pour Saint-Egrève.

Notre démarche est d'expliquer les enjeux, les contraintes et le champ des possibles pour chacune des thématiques. Et oui, nous le constatons : à St-Egrève, sur tous ces sujets, nous pouvons faire mieux et autrement !

Par exemple pour l'urbanisme, s'il faut répondre à la demande de logements, une majorité des intervenants souhaite un ralentissement des constructions et une meilleure intégration des projets avec le voisinage.

Pour la prise en compte de l'écoute et de la participation des habitants, il y a unanimité pour dire qu'à St-Egrève, la participation rime avec validation de projets ficelés en amont, sans vraie co-construction, ni prise en compte des usagers.

Pour un accès aux soins de proximité, la commune doit anticiper les départs à la retraite de plusieurs médecins généralistes et mettre en œuvre les conditions pour une offre de soins suffisante. Un centre de santé est une piste à explorer parmi d'autres.

Pour la réussite de nos enfants, nous retenons que la focalisation sur les rythmes scolaires est contre-productive et qu'il importe aussi de s'occuper de l'inclusion de tous les enfants à l'école, de la mixité sociale équilibrée, du soutien à la parentalité à tous les âges et encore de l'accompagnement des enfants en difficulté.

La suite ? Nous prévoyons d'autres RDV pour parler de la vie associative, du sport, de culture, des bibliothèques, de prévention & sécurité, de la transition écologique...

Bon été !

 

Laurent Amadieu, Brigitte Ruef, Eric Bruyant, groupe.eco.sol@orange.fr

Groupe Front de Gauche - PCF

"Quand tout sera privé, nous serons privés de tout"

Des luttes pour maintenir des services publics se développent sur St-Egrève : à la Poste, à l'hôpital (CHAI), dans l'Energie. Les mobilisations s'intensifient, comme ce samedi 15 juin où nous étions plus de 500 sur le barrage de St-Egrève, avec les salariés d'EDF, contre la privatisation des barrages hydroélectriques telle que Macron entend la faire. Seuls deux élus municipaux, Laurent Amadieu et moi, étions présents ! Pourtant, même s'il ne s'agit pas « d'affaires municipales » au sens des compétences attribuées, il s'agit bien de sujets pour lesquels nous sommes tous concernés.

 

Une privatisation des barrages présente plusieurs dangers : hausses des tarifs, comme c'est le cas pour l'électricité depuis l'ouverture du marché, et risques importants pour la sécurité par défaut d'investissement. Un salarié explique : « Une rupture du barrage de Monteynard ou de celui de Chambon génèrerait à Grenoble une vague de 6 mètres de haut, 45 minutes plus tard ! ».

 

Guillaume Gontard, sénateur de l'Isère, était présent car pour lui «on risque de perdre le sens du service public et l'ancrage territorial » : EDF cède aujourd'hui à un prix raisonnable l'eau potable écoulée des barrages aux collectivités locales. Qu'en sera-t-il demain avec un concessionnaire privé ?

«Nous disposons d'un savoir-faire français et d'une expertise exceptionnelle que nous devons impérativement préserver.  L'hydroélectrique est le mode de production électrique le plus compétitif et le plus durable, qui évite chaque année l'émission de plus de 3 milliards de tonnes de CO2.»

 

Les élus locaux ont un rôle important à jouer sur ces questions qui sont autant industrielles que sociales et environnementale. En France, 12 millions de personnes sont touchées par la précarité énergétique, soit 1 ménage sur 5 qui peine à payer ses factures d'énergie ! Nous ne pouvons pas laisser faire ! Une politique énergétique garantissant à toutes et tous l'accès à ce besoin fondamental passe d'abord par le maintien de nos structures publiques.

 

Sylvie Guinand, Front de Gauche-PCF 
https://gaucheauthentiquestegreve.wordpress.com/