Expression politique - Janvier 2019

Groupe Priorité Saint-Egrève

2019, proximité et ambitions !

Au nom de PSE je voudrais vous souhaiter une très bonne année 2019.

Pour les élus du groupe, nous continuerons le travail que nous menons avec vous, d'échanges, de dialogue et d'écoute. Les dossiers portés par la municipalité sont nombreux et parfois difficiles. J'en veux pour preuve le débat sur les rythmes scolaires qui a été source de discussions et de débats. Je veux saluer le travail réalisé par les élus en charge du scolaire qui a permis d'aboutir à un véritable consensus qui va dans le sens de la proximité avec l'ensemble des parents. Ainsi en 2019 un audit sera réalisé pour comprendre les attentes d'aujourd'hui en matière de rythmes scolaires et d'organisation de la journée des enfants. Les parents délégués ont été des partenaires précieux dans les réunions qui ont eu lieu et ils continueront de l'être au sein du Comité de Pilotage chargé de donner les grandes lignes de l'audit. Ce travail d'écoute et de concertation doit se faire sur chaque dossier d'envergure. C'est là l'essence même de Priorité Saint-Egrève : pas de dogmatisme mais de la proximité et une ambition : le bien-être des Saint-Egrévois.

Ainsi en 2019, les élus de la majorité soutiendront un budget sain et raisonné pour lequel, comme pour les précédents depuis 15 ans, aucun investissement ne se fait si la capacité de financement des coûts de fonctionnement n'existe pas. Contrairement à nos oppositions qui voudraient lâcher les cordons de la bourse et créer de la dette qui demain se traduira par des hausses d'impôts, nous sommes pour une  maîtrise budgétaire tout en offrant des services adaptés à la population. C'est dans cet esprit que nous avons pu financer une salle culturelle telle que La Vence Scène, la médiathèque ou des équipements sportifs dans toute la ville en contrôlant notre budget. Cela nous donne une place enviée dans l'agglomération qui malheureusement n'a pas toujours cette pensée budgétaire.

Encore tous nos vœux !

Pascal de FILIPPIS
Président du Groupe Priorité Saint-Egrève
Retrouvez toutes les positions du groupe majoritaire sur la page www.facebook.com/prioritesaintegreve

Groupe Saint-Egrève Autrement

Vote du PLUi : les raisons de notre abstention

En fin d'année 2018, le projet de Plan Local d'Urbanisme intercommunal (PLUi) a été soumis à l'avis des 49 communes de la Métro avec des modifications pour Saint-Egrève.

Nous avons reconnu des avancées pour notre commune à travers une approche de la densification moins mécanique et simpliste que dans le précédent PLU de la majorité.

Mais nous nous sommes malgré tout abstenus sur cette délibération car nous considérons qu'il est nécessaire de marquer une PAUSE à Saint-Egrève.

Une PAUSE pour faire baisser la pression immobilière sur la commune et rassurer nombre de Saint-Egrèvois anxieux à l'idée de voir fleurir des bâtiments en face de chez eux.

Une PAUSE pour attendre la livraison des logements en cours et l'arrivée de leurs occupants afin de travailler à créer les conditions d'un vivre ensemble de qualité.

Une PAUSE pour savoir ce que l'on construit et pour qui l'on construit.

Une PAUSE pour prendre le temps de la réflexion, pour un développement de notre ville plus raisonné et mieux ciblé.

Bien entendu la majorité municipale, à l'origine du PLU actuel, n'a pas retenu notre proposition.

Alors en 2019, construisons ensemble plus de solidarité !

Nous vous présentons tous nos vœux pour cette nouvelle année.

Groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté
Françoise Charavin, Jean Marcel Puech et Hassan Belrhali (hassan.belrhali.ps@gmail.com)

Groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté

2019 : l'année de tous les possibles avec une majorité désunie et des oppositions réunies ?

33 c'est le nombre total de conseillers municipaux. 26 c'est le nombre des élus de la majorité. 9 c'est le nombre de conseillers d'opposition et de la majorité à s'être abstenus sur le nouveau document (PLUI) définissant les règles d'urbanisme et de construction à St-Egrève et dans la Métropole. C'est la 1ère fois en 5 ans que les élus de la majorité ne votent pas pareil. 7 c'est le nombre total de conseillers municipaux bénévoles des oppositions. 6 c'est le nombre de conseillers de la majorité régulièrement absents dans les conseils ! 4 c'est le nombre de démissions de conseillers de la majorité, dont la dernière date de fin 2018. Les désaccords en interne existent : sur la fermeture des 2 bibliothèques, la densification incontrôlée et anarchique, l'absence de vision pour la commune. 3 c'est pour l'instant le nombre de groupes d'opposition issus de 2014 qui travaillent souvent ensemble. Souhaitez-vous que nous nous unissions davantage en fusionnant nos groupes par exemple ? 2 c'est le nombre de conseillers de la majorité à avoir voté à nos côtés sur le PLUI. 1 c'est enfin le voeu que nous formulons pour 2019 : celui de nous rassembler et de proposer une offre politique alternative enthousiasmante pour 2020, avec vous et pour vous. N'hésitez pas à nous faire part de votre avis en nous envoyant un petit message, et pourquoi pas, participer à cette aventure.

Nous vous souhaitons une très bonne année 2019 avec ses bonnes résolutions comme un engagement à participer à la vie communale ?

Laurent Amadieu, Brigitte Ruef, Eric Bruyant, groupe.eco.sol@orange.fr

Groupe Front de Gauche - PCF

2019 : pour une année de fraternité humaine !

Je veux présenter à chacune et chacun d'entre vous mes meilleurs vœux de bonheur, de réussite et d'épanouissement personnel pour vous et pour vos proches. Plus que cela, je voudrais clamer haut et fort l'actualité du droit au bonheur pour tous. 

Le rapport sur les inégalités mondiales confirme l'envolée spectaculaire des écarts de richesses au profit de 1 % de la population mondiale. Les 1 % d'individus les plus riches ont capté deux fois plus de croissance que les 50 % les plus pauvres. Les détenteurs de patrimoine privé se sont enrichis, mais les États se sont appauvris, limitant leur capacité à réguler l'économie, redistribuer les revenus et freiner la croissance des inégalités.

Nous en vivons au quotidien les conséquences dans nos communes, comme à St-Egrève : suppressions d'emplois publics, augmentation des tarifs (future piscine, activités extra-scolaires, transport...), privatisation de services comme la "Maison du Lac". Soumises à des charges de plus en plus lourdes sans augmentation générale des revenus, voire avec leur diminution (hausse de la CSG pour les retaité.e.s), les familles ne s'en sortent plus.

Je n'accepte pas ce monde. 

Les révolutions techniques, scientifiques, numériques offrent des possibilités inégalées d'épanouissement de toutes les capacités humaines : vivre dignement de son travail, en bonne santé, se loger décemment, faire des projets d'avenir, en décider librement, se former, se cultiver, changer de métier, d'activité, créer, participer à la vie de la cité, devenir maître de ses choix, être en capacité de décider, réinventer la politique... 

La modernité d'Emmanuel Macron et du groupe "Priorité Saint-Egrève", c'est la version colorisée des vieux scénarios d'exploitation au service de la finance. La mienne est une version du droit au progrès social, écologique, féministe pour toutes et tous, basé sur la solidarité entre les générations et les peuples.

"Le moment est venu de donner au vieux monde cet avertissement : il faut être un nouveau monde", Victor Hugo.

Sylvie Guinand, Front de Gauche-PCF
https://gaucheauthentiquestegreve.wordpress.com/