Expression politique - Mai 2016

Groupe Priorité Saint-Egrève

Quel Saint-Egrève voulons-nous bâtir ?

Développer Saint-Egrève tout en préservant ce qui fait son caractère et sa force, c'est le défi que nous relevons tous les jours.

D'aucuns disent : je veux habiter dans la ville que j'aime, d'autres, oui d'accord mais pas à côté de chez moi ; d'autres encore ont besoin de l'aide de la collectivité pour se loger ; certains ne veulent plus personne de nouveau, "on est bien comme on est".

Alors que faire ? Comment répondre à cette demande de loger les siens dans la ville que l'on a choisie ? Ce défi, c'est le Plan Local d'Urbanisme (PLU) qui a permis d'y répondre depuis 2011 : préservation de la nature et de l'environnement, déplacements apaisés, qualité de ville, parcours résidentiel. Tels sont les maîtres-mots du modèle saint-égrévois.

Nous ne voulons pas faire de cités dortoirs, ni de ghettos. Ce n'est pas nouveau, c'est même le signe distinctif de cette équipe municipale. Nous sommes à votre service depuis 1995 parce que, justement, nous avions, ensemble, refusé cela. Souvenez-vous, le projet de centre-ville de la gauche idéologique avec ses centaines de logements concentrés sur très peu d'espace et un nombre d'étages conséquent.

Alors comment faire ? Comment permettre aux Saint-Egrévois, jeunes et moins jeunes, anciens Saint-Egrévois qui déménagent à l'intérieur de notre ville ou nouveaux habitants qui viennent partager notre qualité de vie de loger leur famille ?

Notre réponse est celle-ci : construire de manière équilibrée et harmonieuse, en fonction de chaque quartier, des habitations pour tous. Quelques règles sont valables partout dans Saint-Egrève : pas plus de 4 étages, 30 % d'espaces verts minimum dans chaque parcelle dont 20 % en pleine terre, 35 % de logement locatif aidé et 65 % d'accession privée à la propriété, une attention constante de la Ville pour la qualité architecturale et l'insertion environnementale des nouveaux logements.

Ce sont ces choix raisonnés - et raisonnables - de développement qui permettront à Saint-Egrève de continuer d'être une ville où il fait bon vivre.

Pascal de FILIPPIS
Président du Groupe Priorité Saint-Egrève

 

Groupe Saint-Egrève Autrement

Désinformation locale ?

Dès le début du mandat, nous relevions le peu de place laissé à l'opposition dans le Journal Municipal : 2150 caractères par groupe, en fin de journal, après les publicités et les petites annonces ! Et depuis plus d'un an, un Journal bis paraît tous les mois dans lequel aucun groupe de l'opposition ne peut s'exprimer ! Ne cherchez pas les explications de nos votes en Conseil Municipal ; tout est fait pour ne pas vous les montrer...

Pendant ce temps, la majorité communique abondamment et pas toujours avec précision. Deux exemples :
Dans le Supplément de février, il est écrit « 1 000 000, c'est en euros la somme que la Ville investira durant les trois années à venir pour rénover l'école de Prédieu ». C'est faux ! Cet investissement est présenté comme s'il n'était financé que par la Ville, alors que 60% de cette somme proviendra de l'Etat et du Département. La majorité doit mentionner la participation des autres collectivités !

Dans la même parution, au sujet de la moins value sur le foncier cédé par la Ville pour le projet Prédieu, il est écrit : « En vendant 467 824 € à Isère Habitat un terrain estimé à 720 000 € par les Domaines, la Ville réalise une « moins value » de 252 176 € ». Cette moins-value est présentée comme un effort de la Ville en faveur du logement social. C'est faux ! La majeure partie de cette somme est concédée au promoteur privé - qui n'est pas cité - et non à la coopérative HLM (cf notre article dans le journal de février).

Des erreurs ? Des oublis ? Chacun se fera son opinion.

Françoise CHARAVIN, Jean Marcel PUECH et Hassan BELRHALI (hassan.belrhali.ps@gmail.com)

 

Groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté

Et si vous payiez bientôt votre pain et vos impôts en Cairn ?

Ceux qui parmi vous ont vu le film"Demain", ont peut-être entendu parler pour la première fois des "monnaies locales complémentaires" (MLC) et en ont découvert les enjeux. Mais savez-vous qu'une association citoyenne travaille activement depuis plus d'un an à la création d'une telle monnaie pour l'agglomération ? Le "Cairn", dont le lancement est prévu pour septembre 2017 présente de nombreux avantages :

  • Permettre aux citoyens de comprendre les mécanismes de la monnaie et de s'impliquer démocratiquement dans sa création et sa gestion ;
  • Dynamiser le tissu économique local et résister à la spéculation financière ;
  • Favoriser les circuits courts et protéger l'environnement ;
  • Établir la confiance et encourager l'entraide entre tous les utilisateurs.

Pourquoi le "Cairn ?" ? Les cairns, ce sont ces petits tas de pierres qui balisent les chemins de nos montagnes et permettent de nous repérer quand on est dans le brouillard. Nous espérons qu'ils permettront de nous repérer au milieu du brouillard économique actuel.
En quoi le Cairn concerne-t-il les Saint-Egrèvois ? Les MLC sont des monnaies complémentaires qui coexistent avec la monnaie officielle d'un territoire. A partir de septembre 2017, vous pourrez échanger des euros contre des Cairns et payer vos courses ou vos impôts locaux (si la mairie l'accepte...) en Cairns auprès des commerçants qui accepteront de les utiliser. En France, comme ailleurs dans le monde, les MLC ont le vent en poupe. Parce que c'est une monnaie citoyenne qui échappe à la spéculation, qui résiste aux crises économiques et qui ne peut pas s'évader dans un paradis fiscal. Mais pour qu'une telle monnaie voie le jour, il faut des citoyens qui travaillent ensemble à ce projet fédérateur. L'association actuelle réunit déjà une centaine de personnes de toute l'agglomération, mais ce n'est pas suffisant. Citoyens, commerçants, associations, services publics, saisissons-nous de cette occasion de travailler ensemble dans l'intérêt de tous !

Laurent AMADIEU, Brigitte RUEF, Tania BUSTOS, groupe.eco.sol@orange.fr

 

Groupe Front de Gauche - PCF

Ne pas brader les VFD au privé !

En 1921 le Conseil Général de l'Isère rachetait le réseau « Voies Ferrées du Dauphiné » créé en 1843 pour permettre aux habitants de se déplacer dans l'ensemble du département.
Implantée à St Martin d'hères depuis 1976, cette régie a une longue histoire, un grand savoir -faire. En 2006 le conseil général de l'Isère transformait la régie en SEM et ouvrait au processus de privatisation.
La société éclatait progressivement en huit sites autonomes. Celui de St Egrève a vu le jour en juin 2012 ; il est aujourd'hui menacé. 68 personnes dont 40 chauffeurs y travaillent.
La majorité de droite de la nouvelle Assemblée Départementale, qui détient 81 % des actions, vient de décider de céder ses parts à un opérateur privé, qu'elle va choisir - si ce n'est déjà fait ! Cette opération vise à livrer une entreprise bénéficiaire au privé, au détriment de l'emploi, de la qualité du service et de la sécurité des usagers, des conditions de travail et des rémunérations du personnel, pour satisfaire les futurs actionnaires.
Déjà le passage en SEM avait été désastreux avec la perte de plus de 300 emplois et la réduction du service au public.
C'est encore une fois le dogme de la dérèglementation qui prévaut au moment où notre métropole et notre Département auraient besoin de développer une offre publique de transports écologiques et adaptés aux besoins des habitants. La gratuité des transports prend ici tout son sens.
Il est donc urgent de rompre le silence sur ce qui se prépare aux VFD.
La municipalité de St-Egrève devrait intervenir auprès du Président de l'Assemblée Départementale pour exiger le retour des VFD dans le service public, c'est-à-dire au service du public.
La privatisation des VFD n'est pas inéluctable, d'autres pistes existent. La délibération de l'Assemblée Départementale doit être annulée, et une véritable concertation entre tous les partenaires devrait s'engager pour élaborer une solution qui assure au mieux les intérêts des usagers et des personnels dans le cadre d'un service public des transports.

Sylvie GUINAND, Front de Gauche-PCF
https://gaucheauthentiquestegreve.wordpress.com/