Expression politique - Janvier 2016

Groupe Priorité Saint-Egrève

Mais à quoi sert l'opposition ?

Comme c'est l'habitude à Saint-Egrève, le dernier Conseil Municipal de l'année est consacré à l'examen et au vote du budget de l'année suivante. C'est un moment majeur dans la vie de notre ville, un moment important pour notre démocratie locale.
Depuis plusieurs années, le déroulement de cette séance est toujours le même : d'abord, l'adjointe aux finances présente le budget sous l'angle budgétaire et financiers (grandes masses des recettes et des dépenses, équilibre budgétaire, endettement, ...). Ensuite, les 8 adjoints à délégation thématique (sports, culture, environnement, ...) présentent chacun pour leur secteur  les actions majeures de leur budget pour l'année qui vient. Après ceux-ci, les groupes d'opposition exposent leurs critiques et, éventuellement, leurs propositions contradictoires. Enfin, le débat s'engage avec les réponses de la Majorité et pour finir le budget est voté. Ça, c'est la théorie.
Cette année, surprise ! A part l'élue du groupe PC qui a défendu son point de vue comme elle le fait à chaque occasion, aucun des membres présents des deux autres groupes n'a souhaité prendre la parole ! Ils ont simplement voté "contre". Pourquoi ? On ne le saura pas...
Pour notre part, dans ce budget pour 2016, nous avons poursuivi la mise en oeuvre de nos engagements pour 2020 autour des trois mots-clés : Solidarités, Education, Transition Énergétique, pour agir en faveur du plus grand nombre de Saint-Egrévoises et de Saint-Egrévois.
Pour conclure, nous vous souhaitons, à vous et à ceux qui vous sont chers, nos meilleurs voeux pour cette année 2016 et nous vous assurons de notre engagement au service de notre belle Ville.

Pascal de FILIPPIS
Président du Groupe Priorité Saint-Egrève

 

Groupe Saint-Egrève Autrement

Nos voeux pour 2016

Le Groupe Saint-Egrève Autrement que nous représentons au Conseil Municipal de Saint-Egrève souhaite à tous les Saint-Egrèvoises et Saint-Egrèvois une excellente année 2016.
La population de Saint-Egrève s'accroit : nous voudrions ici souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux arrivants dans la commune. Nous, élus de l'opposition, avons la ferme volonté de poursuivre notre investissement pour tous les habitants de Saint-Egrève. Nous maintiendrons nos efforts et notre vigilance pour que la qualité de vie augmente encore partout dans notre commune, pour que le service au public soit sans cesse amélioré, pour que la solidarité prenne tout son sens et pour que les conditions d'une véritable démocratie locale soient enfin créées dans notre ville.
Beaucoup d'entre nous garderons un souvenir douloureux de l'année 2015.
Alors abordons 2016 avec espoir : l'espoir d'un contexte apaisé, de plus de solidarité, de plus de respect mutuel, pour du mieux vivre ensemble.
Nous restons à votre disposition pour échanger, n'hésitez pas à nous contacter.

Bien chaleureusement,

Françoise CHARAVIN, Jean Marcel PUECH et Hassan BELRHALI (hassan.belrhali.ps@gmail.com)

 

Groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté

Agissons tous pour le climat !

La COP21 s'est terminée avec l'espoir de contenir les changements climatiques pour que notre Terre reste encore habitable pour nous, comme pour toutes les autres espèces qui la peuplent aujourd'hui. Les Etats se sont engagés. Les villes améliorent la consommation  énergétique des bâtiments, de l'éclairage et des transports publics. Si les lois et les actions publiques sont indispensables pour limiter le réchauffement climatique, l'engagement de chaque citoyen reste nécessaire. Ces efforts ne sont rien face aux bouleversements que le réchauffement nous imposera si nous persistons à vouloir conserver notre mode de consommation actuel.
Que pouvons-nous faire pour le climat ? Nous déplacer à pied, en vélo ou en transports : permet d'économiser l'énergie et est jusqu'à 100 fois moins cher que la voiture. Chauffage : locataires ou propriétaires, isolons notre logement en nous regroupant. C'est le premier poste de consommation d'énergies fossiles. Plus de cheminées à foyer ouvert : remplaçons-les par un poêle à bois ou un foyer fermé ; profitons des aides pour changer de chaudière. Electricité : coupons les veilles (ordinateur, TV), utilisons des ampoules basse consommation et  éteignons quand nous quittons une pièce ! Passons aux énergies renouvelables : eau chaude solaire ou panneaux photovoltaïques si notre toit le permet. Autre possibilité : achetons l'électricité à un fournisseur qui n'utilise que des énergies renouvelables. Consommons  autrement : achetons d'occasion, louons les équipements et donnons ou revendons ce qui ne nous sert plus. Alimentation: achetons local (marchés, AMAP), adoptons le zéro déchet, zéro plastique. Demandons à notre banque si elle finance des centrales à charbon et si elle a des filiales dans les paradis fiscaux ; si oui, laissons-la tomber et choisissons une banque "propre". Adoptons progressivement de nouvelles façons sobres de se déplacer, de se chauffer, de consommer. C'est ainsi que nous pourrons tous ensemble prendre soin de notre planète et  de notre bien-être. Bonne année 2016 !

Laurent AMADIEU, Brigitte RUEF, Tania BUSTOS, groupe.eco.sol@orange.fr

 

Groupe Front de Gauche - PCF

Résister et construire

Chères Saint-Egrèvoises, chers Saint-Egrèvois, je tiens à vous présenter mes voeux les meilleurs pour 2016, en espérant que cette nouvelle année ouvre l'espoir d'une vie plus juste et plus humaine. Les attentats du 13 novembre 2015 et la progression du Front National lors des  élections régionales nous rappellent combien il est indispensable de se rassembler et d'agir pour défendre ensemble les valeurs de la république et les transcrire dans des projets politiques porteurs des attentes de la population : vivre décemment de son salaire et pouvoir  éduquer ses enfants, manger localement et sainement, accéder aux sports, aux loisirs, à la culture, aux services publics.
Depuis des années les gouvernements font peser sur les collectivités les contraintes financières dûes à des choix libéraux de baisse des budgets publics. Notre capacité d'investissement est amoindrie, ce qui provoque une baisse des commandes de travaux publics et donc une mise en danger des entreprises locales, des emplois qui en sont issus et par conséquent un amoindrissement des revenus fiscaux pour la commune, qui va alors rogner sur... le personnel et l'aide aux associations. Or supprimer des postes, ne pas remplacer les agents, ne pas favoriser l'emploi dans le milieu associatif pourtant créateur de lien social et d'accès aux droits, c'est inévitablement VOUS supprimer des services ! Horaires d'accueil moins larges, temps de traitement de dossiers plus longs, offres associatives moindres, c'est ce que vous allez bientôt vivre à St-Egrève. Au moment où le chômage grimpe dans notre commune et où les revenus moyens baissent, la municipalité a décidé de réduire son budget de fonctionnement et les aides aux associations, alors qu'il aurait fallu résister en maintenant à tout prix un service public de qualité et un tissu social solide.
Ne pas se résigner, résister et construire ensemble une vie meilleure, défendre les valeurs d'égalité, de fraternité, de liberté et oeuvrer pour la paix, tels sont les voeux que je vous renouvelle pour cette année 2016.

Sylvie GUINAND, Front de Gauche-PCF
https://gaucheauthentiquestegreve.wordpress.com/