Taille des haies et traitement des arbres

Règle et usages

D'une manière générale, les haies situées en bordures de propriété ainsi que les arbres et arbustes ne doivent pas nuire au voisinage.

Pour cela, les haies doivent être taillées régulièrement afin d'éviter leur débordement sur les trottoirs et gêner le cheminement des passants.


Les arbres de plus de 2 m de haut doivent êtres plantés à plus de 2 m de toute limite séparative (il est conseillé de prévoir une marge qui tient compte du développement de l'arbre), haies et arbustes de moins de 2 m de haut à 50 cm minimum de la limite séparative. Néanmoins cette règle peut comporter des exceptions (arbres classés, prescription trentenaire...).


Par ailleurs un voisin est en mesure de contraindre le propriétaire d'un arbre à couper les branches qui dépassent sur sa propriété, mais il est aussi en droit de récolter les fruits tombés naturellement des branches qui dépassent sur sa propriété.

L'élagage et le traitement des arbres contre les chenilles processionnaires (qui attaquent principalement les espèces d’épineux de la famille des pins) relèvent de la responsabilité des particuliers pour ceux qui sont situés dans les jardins privés.

De leurs côtés, les services de la Ville effectuent chaque année des travaux d'élagage du mois de novembre au mois de mars sur tous les espaces communaux dans le respect de la Charte d'entretien des espaces verts de la ville. Ces interventions ont lieu le plus régulièrement possible en fonction du degré de dangerosité.
Par ailleurs, chaque année, l'ensemble des arbres concernés et situés dans le domaine public subit un traitement complet contre les chenilles processionnaires.