Covid-19 , Info ville

Confinement - deuxième

Le 28 octobre 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l'ensemble du territoire en établissant un confinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

Publié le

Etat d’urgence sanitaire 

Le Premier ministre a décrété l’Etat d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire à partir du samedi 17 octobre. Le mercredi 28 octobre, le Président a annoncé la mise en place d'un nouveau confinement sur l'ensemble du territoire national à compter du 30 octobre et ce pour une durée de quatre semaines minimum

Dans ce cadre :

Les déplacements sont interdits

Si les déplacements sont interdits, il est toutefois possible de sortir de chez soi dans plusieurs cas de figure et à condition d'être muni d'une autorisation (format papier ou numérique)

  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou les universités (ou établissements d'enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l'achat de médicaments
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant
  • Les déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public
  • Les déplacements pour pour accompagner / chercher les enfants à l'école ou à l'occasion de leurs activités périscolaires
  • La participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.

Des attestations permanentes seront proposées pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l'école.

Attention, les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement. Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

Les attestations sont disponibles ici sur le site du Ministère de l'intérieur.

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, mais une adaptation en soirée, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. 

Les services publics restent ouverts

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé.

La prise en charge périscolaire (garderie, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.

Commerces et établissements recevant du public (ERP) :

Un certain nombre d’activités sont maintenues en particulier :

  • les services publics, notamment de guichet
  • les commerces alimentaires de proximité
  • les commerces de gros
  • les marchés alimentaires
  • les laboratoires d’analyse
  • les garagistes...

Les commerces et établissements recevant du public (ERP) dits "non essentiels" sont fermés pendant le confinement. Cela concerne notamment :

  • Les bars et restaurants (sauf vente à emporter et livraisons pour ces derniers).
  • L’ensemble des établissements recevant du public non-indispensables (comme La Vence Scène ou les bibliothèques).
  • Les rassemblements publics sont interdits.

Les parcs, jardins, et plans d’eau restent pour leur part accessibles (attention toutefois aux restrictions de déplacement liées à la distance autorisée d'un kilomètre pour les brèves sorties de loisir de moins d'une heure).

Etat d’urgence sanitaire 

Le Premier ministre a décrété l’Etat d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire à partir du samedi 17 octobre. Le mercredi 28 octobre, le Président a annoncé la mise en place d'un nouveau confinement sur l'ensemble du territoire national à compter du 30 octobre et ce pour une durée de quatre semaines minimum. (Retrouvez ici les informations relatives aux modalités générales de ce confinement)

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. 


Des attestations dérogatoires pourront se faire en ligne, sur un smartphone et sur papier libre. Elles seront valables une heure en dehors du motif professionnel : ce dernier devra être accompagné d’un justificatif de l’employeur.

Télécharger une attestation : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/ressources-a-partager 

Port du masque obligatoire

Le port du masque a été rendu obligatoire dans l'ensemble de l'espace public pour toute personne à partir de 11 ans.

A noter, désormais, à l'école, le port du masque est obligatoire dès 6 ans.