Site de la ville de Saint Égrève Site de la ville de Saint Égrève

Accessibilité| Contact| Newsletter| Flux RSS| Retrouvez-nous sur : Facebook Dailymotion Twitter Youtube Disponible sur App Store Disponible sur Google Play
Réduire le texteAgrandir le texteInverser le contrasteRétablir les styles par défautImprimer la pageEnvoyer à un amiAjouter aux favoris

Des certificats qualité de l’air pour lutter contre la pollution

Grenoble-Alpes Métropole et le SMTC, aux côtés de la préfecture de l'Isère ont élaboré un protocole permettant de réagir rapidement et efficacement aux pics de pollution dans les périodes les plus critiques.
Ce protocole s'appuie sur les certificats qualité de l'air (CQA) élaborés par le Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie.

60 % de la population française
 respire un air pollué, et la pollution atmosphérique est responsable de 
42 000 décès prématurés en France 
et diminue l’espérance de vie de 8 mois. Dans la métropole grenobloise, 3
 à 7 % des décès (soit 114 décès par an environ) et 3 à 10 % des nouveaux cas de cancer du poumon sont imputables à cette pollution.

Un dispositif global

Les principaux acteurs institutionnels, médiatiques et économiques de notre bassin de vie ont choisi de s’engager fortement pour la qualité de l’air, et plus particulièrement dans la lutte contre les pics de pollution. 
Ce dispositif entré en vigueur le 1er novembre 2016 sur les 49 communes de la métropole grenobloise et sur les accès par autoroute à la métropole grenobloise à partir des péages A48 Voreppe et A 41 Crolles, et pourra faire l'objet d'une verbalisation en période de pic de pollution à partir du 1er janvier 2017.

Dans ce contexte, plusieurs actions seront désormais mises en place :

  • Le renforcement et l’amélioration de la surveillance de la qualité de l’air, assurée par Air Rhône-Alpes.
  • Une information anticipée et plus claire afin que chacun puisse modifier ses habitudes : annonce du pic de pollution et des mesures mises en place à partir de 15 h la veille dans les médias locaux, sur les panneaux à messages variables (voies urbaines rapides et communes) et dans les entreprises.
  • Des actions concrètes dès l’apparition du pic de pollution : Limitation de la vitesse, interdiction de circulation en fonction du certificat, incitation tarifaire à l’usage des transports alternatifs à la voiture (bus, tramway, vélo).
Les certificats qualité de l'air

Les certificats qualité de l'air (CQA) classent les véhicules en 6 catégories, en fonction de leur motorisation et de leur date de première immatriculation. Basés sur un système de "macarons" de couleur, ils permettent de limiter la circulation des véhicules les plus polluants lors des pics de pollution.

macarons CQA


Pour obtenir votre "CQA", connectez-vous sur la plateforme www.certificat-air.gouv.fr muni de
 votre certificat d'immatriculation (anciennement carte grise) pour fournir les informations demandées.

Le coût du certificat est fixé 
à 4,18 € (coût de l’envoi postal inclus). Votre certificat sera ensuite expédié.

A noter : du 2 novembre au 30 décembre 2016, vous pouvez obtenir en remboursement de votre certificat 3 tickets "1 trajet" valables sur le réseau Tag, sur présentation de la facture du certificat dans l'une des agences de mobilité TAG. Offre réservée aux résidents de l'une des 49 communes du territoire de la Métropole.

Le plan d'action en cas de pic de pollution

En cas de pic de pollution, les régulations de la circulation automobile se feront de manière graduée.

  • Au 2e jour du pic de pollution, la vitesse est réduite de 20 km/h sur les voies limitées à 90 km/h et à 70 km/h sur l'A48, l'A480, l'A41 et l'A51 à partir des péages de Voreppe, Crolles et Vif.
  • Au 5e jour, les 8% de véhicules sans certificat ont interdiction de circuler dans La Métropole et sur ses accès autoroutiers. Parallèlement, une tarification réduite est mise en place pour les transports en commun et les Métrovélos.
  • Au 7e jour, les véhicules des catégories 4 et 5 (soit 26 % des véhicules) doivent rester au garage tandis que les transports en commun ainsi que les Métrovélo seront gratuits.

A noter : à compter du 1er janvier 2017, les contrevenants risqueront une verbalisation (de 22 à 35 €).

plan action pic de pollution




 

Accès paiement en ligne par CB

Ville de Saint-Egrève, 36 av. Général de Gaulle, 38120 SAINT EGREVE
Tél. 04 76 56 53 00