Site de la ville de Saint Égrève Site de la ville de Saint Égrève

Accessibilité| Contact| Newsletter| Flux RSS| Retrouvez-nous sur : Facebook Dailymotion Twitter Youtube Disponible sur App Store Disponible sur Google Play
Réduire le texteAgrandir le texteInverser le contrasteRétablir les styles par défautImprimer la pageEnvoyer à un amiAjouter aux favoris

Saint-Egrève, Commune membre de La Métro

Par son poids économique et démographique, la Métropole, Grenoble Alpes Métropole, représente une collectivité territoriale de tout premier plan en France.

carte territoire métro

Présentation

La communauté d'agglomération devenue Métropole au 1er janvier 2015 , "Grenoble Alpes Métropole", communément appelée "la Métro", est située au centre d'une aire urbaine de plus d'un demi-million d'habitants.
Deuxième métropole de Rhône-Alpes après Lyon, la Métro associe 49 communes autour d'un seul et même objectif : améliorer la vie quotidienne de ses 439 570 habitants.
Sur un bassin de vie de près de 55 000 hectares, la Métro fédère les énergies de ses communes membres pour concevoir des grands projets, animer des actions politiques, aménager le territoire, réaliser des équipements et exploiter des services publics.

Repères historiques

  • 1973 : création du SIEPARG (Syndicat d'études, d'aménagement et de programmation de l'agglomération)
  • 1993 : création de la Communauté de Communes de l'Agglomération Grenobloise
  • 1996 : la Communauté de Communes devient "Grenoble-Alpes Métropole", surnommée "La Métro"
  • 2000 : nouveau changement de statut avec le passage en Communauté d'Agglomération.
  • 2015 : passage au 1er janvier 2015 en "métropole"

Les 49 communes membres

Bresson, Brié-et-Angonnes, Champ-sur-Drac, Champagnier, Claix, Corenc, Domène, Échirolles, Eybens, Fontaine, Gières, Grenoble, Le Fontanil-Cornillon, Le Gua, Herbeys, Jarrie, Meylan, Miribel-Lanchâtre, Mont-Saint-Martin, Montchaboud, Murianette, Notre-dame-de-Commiers, Notre-dame-de-Mésage, Noyarey, Poisat, Pont-de-Claix, Proveysieux, Quaix-en-Chartreuse, Saint-Barthélémy-de-Séchilienne, Saint-Égrève, Saint-Georges-de-Commiers, Saint-Martin-d'Hères, Saint-Martin-le-Vinoux, Saint-Paul-de-Varces, Saint-Pierre-de-Mésage, Sappey-en-Chartreuse, Sarcenas, Sassenage, Séchilienne, Seyssinet-Pariset, Seyssins, La Tronche, Varces-Allières-et-Risset, Vaulnaveys-le-Bas, Vaulnaveys-le-Haut, Venon, Veurey-Voroize, Vif, Vizille.

L’organisation politique

La Métro est administrée par le Conseil communautaire composé de 124 conseillers issus des conseils municipaux des 49 communes membres.
Il se réunit environ une fois par mois en séance publique pour délibérer et adopter les décisions qui guident les actions de la Métro.
Les trois élus représentant Saint-Egrève sont : Catherine Kamowski, Daniel Boisset et Catherine Haddad.

signalisation : marquage au sol

VOIRIE

Depuis le 1er janvier, création, aménagement et entretien de la voirie communale sont du ressort de la Métropole qui donc gère désormais les "voies, ouvrages et espaces publics dédiés aux déplacements et au stationnement, accessoires de voirie, mobilier et équipements implantés sur l'emprise de ces espaces, hors équipement de propreté urbaine et d'éclairage public et accessoires à vocation esthétique". En clair, cette définition signifie que si ce sont désormais les services métropolitains qui, outre le revêtement et la signalisation au sol des chaussées, vont entretenir la signalétique routière, les barrières des chemins, les îlots centraux des rues, les feux tricolores, les panneaux de rue et autres panneaux de signalisation, Saint-Egrève aura toujours la responsabilité de gérer tout ce qui a trait à l'éclairage public, les panneaux photovoltaïques, les fontaines et les bassins, le fleurissement et les emplacements dédiés à la collecte des ordures ménagères ainsi que la propreté urbaine.

habitat

HABITAT ET ENVIRONNEMENT

Si la Ville conserve une véritable relation de proximité avec les demandeurs de logements sociaux, la nouvelle métropole qui avait déjà la charge du Programme Local d'Habitat, de la politique du logement et des aires d'accueils des gens du voyage continue en outre à soutenir financièrement les efforts de réhabilitation thermique des particuliers en s'inspirant du dispositif Mur/Mur (campagne visant à améliorer l'isolation et le confort des copropriétés privées construites entre 1945 et 1975). La Métropole ambitionnerait aussi de développer un schéma  énergétique intercommunal pour plus de cohérence dans la distribution de l'énergie.
Enfin, alors qu'elle assurait déjà la gestion des déchets ménagers, la préservation d'espaces naturels métropolitains et le Plan Air-Climat, la métropole lutte désormais contre les nuisances sonores, contribue à la transition énergétique et développe des infrastructures nécessaires à l'usage de véhicules électriques...

I road

URBANISME

La Métropole prend désormais en charge un Plan Local d'Urbanisme intercommunal (PLUi) qui détermine à l'échelle du territoire intercommunal les espaces prioritaires de construction de nouveaux logements, les espaces d'aération et de zones agricoles, les endroits nécessitant de l'équipement public et les efforts de solidarité pour le logement social. Mais si ce PLUi va permettre de raisonner en termes d'usages de l'espace au niveau métropolitain, la Ville de Saint-Egrève aura toujours la responsabilité de délivrer les permis de construire.

aquapole

SERVICES “D’INTÉRÊT COLLECTIF”

Déjà responsable du traitement des eaux pluviales et usées, la métropole assure des services d'intérêt collectif comme l'assainissement (la collecte, le traitement des eaux, le contrôle des installations d'assainissement non collectif, la gestion de la station d'épuration Aquapôle...) ou les cimetières d'intérêt métropolitain et les crématoriums.
Désormais, elle gère aussi l'eau potable ce qui lui confère la responsabilité d'un grand service public unifié pour une maîtrise totale du cycle de l'eau. Elle s'occupe aussi du service public de la gestion des bornes d'incendie, de l'abattoir du Fontanil et du Marché d'Intérêt National de Grenoble.

Vence Ecoparc

ECONOMIE ET EMPLOI

La Communauté d'agglo assurait déjà la gestion de 15 zones d'activités économiques d'intérêt communautaire comme Vence Ecoparc à Saint-Egrève. Elle assure désormais la création, l'aménagement et la gestion de toutes les zones d'activités industrielles, commerciales, tertiaires, artisanales ou touristiques du territoire ce qui permet un développement économique cohérent et une meilleure répartition des emplois. La Métro est en outre la seule collectivité compétente en matière de soutien à l'innovation technologique et assure seule le soutien aux pôles de compétitivité.
Elle mène des actions de financement de bâtiments universitaires ou d'équipements scientifiques dans le cadre de procédures avec l'État et la Région. En matière d'emploi et insertion, elle voit son action renforcée et elle définit désormais la stratégie globale de développement touristique. Enfin c'est elle désormais qui élabore une stratégie globale de dynamisation et de revitalisation commerciale bien que l'animation locale, l'organisation des marchés de  détail... restent de la responsabilité de la ville.
L'intérêt est de développer une politique économique capable d'attirer les entreprises et de faciliter leur installation. Développer une politique économique globale englobant aussi bien l'agriculture locale que le tourisme devrait permettre à l'agglomération de développer son attractivité. Bien évidemment Saint-Egrève reste en charge de nombreux dossiers de proximité comme par exemple l'animation locale des commerces, la gestion des marchés alimentaires ou encore les liens avec les entreprises artisanales et commerciales.

3 questions à Christophe Ferrari, président de la Métropole

Infos pratiques

La Métro
3, rue Malakoff
38031 Grenoble Cedex
Tel : 04.76.59.59.59
Fax : 04.76.42.33.43
Internet : http://www.lametro.fr/

Partager cet article |

Accès paiement en ligne par CB

logo La Métro

TERRITOIRE ET INSTITUTION

49 communes
446 521 habitants (chiffre INSEE 2015)
550 kilomètres carrés
124 conseillers communautaires

FINANCE ET ECONOMIE

392 millions d'euros de Budget principal
4 budgets annexes dont 65 millions d'euros pour les Déchets et 50 millions d'euros pour l'Assainissement
220 000 emplois
80 zones d'activité économique
2e pôle français de recherche

TRANSPORT

46 km de lignes de tramway
80 millions de voyageurs/an dans les transports en commun
18 parking relais
5000 métro-vélo en circulation
335 km de pistes cyclables
600 km de chemins et sentiers

 

 

Les compétences de La Métro

De l'aménagement à la gestion des services d'intérêt collectif, Grenoble-Alpes Métropole remplit de nombreuses missions réparties en six grands domaines de compétences de la métropole dont voici une liste exhaustive :

Développement et aménagement économique, social et culturel
- Création, aménagement et gestion des zones d'activités industrielles, commerciales, tertiaires, artisanales, touristiques
- Actions de développement économique, copilotage des pôles de compétitivité
- Promotion du tourisme
- Soutien à l'enseignement supérieur et à la recherche
- Aménagement d'équipements culturels, socio-culturels, socioéducatifs et sportifs d'intérêt métropolitain

Aménagement de l'espace métropolitain
- Scot, schéma de secteur, PLUi et documents d'urbanisme
- Organisation de la mobilité, création et entretien de voirie, signalisation, parcs et aires de stationnement, PDU
- Création, aménagement et entretien des espaces publics dédiés à tout mode de déplacement urbain
- Participation à la gouvernance et à l'aménagement des gares
- Établissement, exploitation, acquisition et mise à disposition d'infrastructures et de réseaux de communication

Politique locale de l'habitat
- Programme local de l'habitat (PLH)
- Politique du logement, aides financières au logement social, actions en faveur du logement des personnes défavorisées
- Amélioration du parc immobilier bâti, réhabilitation et résorption de l'habitat insalubre
- Aménagement, entretien et gestion des aires d'accueil des gens du voyage

Politique de la ville
- Dispositifs contractuels de développement urbain, de développement local et d'insertion économique et sociale
- Dispositifs locaux de prévention de la délinquance et d'accès aux droits

Gestion des services d'intérêt collectif
- Assainissement et eau
- Création, gestion, extension des cimetières d'intérêt métropolitain et des crématoriums
- Abattoirs et Marchés d'intérêt national
- Service public de défense extérieure contre l'incendie

Protection et mise en valeur de l'environnement
- Gestion des déchets ménagers
- Lutte contre la pollution de l'air
- Lutte contre les nuisances sonores
- Contribution à la transition énergétique
- Adoption d'un plan climat-énergie territorial
- Concession de la distribution publique d'électricité et de gaz
- Création et gestion de réseaux de chaleur ou de froid urbains
- Création et entretien des infrastructures de charge nécessaires à l'usage de véhicules électriques
- Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (dès le 1er janvier 2016)

Rappel : Les compétences de Saint-Egrève

Bien que de nombreuses compétences aient été transférées à la nouvelle Métropole depuis le 1er janvier 2015, la Ville a encore bien du pain sur la planche puisque elle a la responsabilité d'assurer :
- l'Etat civil,
- les élections,
- la police municipale et ses missions de prévention et de sécurité,
- la propreté urbaine,
- l'éclairage public,
- les espaces verts,
- l'accompagnement des personnes âgées,
- l'entretien des écoles et la réussite éducative,
- la petite enfance, l'enfance et le périscolaire,
- la santé,
- l'environnement et le développement durable,
- le sport,
- la vie associative,
- la culture,
- les projets urbains communaux
- la solidarité...

L'info en plus

Au 1er janvier 2015, la Loi Maptam a permis la création de 14 métropoles. Outre Grenoble, voici la liste des autres métropoles françaises : Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Rennes, Rouen, Strasbourg et Toulouse.

Ville de Saint-Egrève, 36 av. Général de Gaulle, 38120 SAINT EGREVE
Tél. 04 76 56 53 00