Site de la ville de Saint Égrève Site de la ville de Saint Égrève

Accessibilité| Contact| Newsletter| Flux RSS| Retrouvez-nous sur : Facebook Dailymotion Twitter Youtube Disponible sur App Store Disponible sur Google Play
Réduire le texteAgrandir le texteInverser le contrasteRétablir les styles par défautImprimer la pageEnvoyer à un amiAjouter aux favoris

Expression politique

Conformément à la loi 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, la mairie de Saint-Egrève consacre une rubrique dédiée à l’expression politique émanant des politiques locaux. Cette rubrique est la déclinaison électronique de la page consacrée à l'expression politique publiée dans le journal municipal de Saint-Egrève.

Mai 2017

Groupe Priorité Saint-Egrève

Le sport pour tous et dans toutes ses formes !

Le sport fait partie intégrante de l'identité saint-égrévoise. Sport loisir, sport santé, sport urbain, sport compétition... Notre Ville offre à ses habitants de nombreuses possibilités. Depuis plusieurs années, l'action municipale vise à promouvoir et à développer toutes les formes de pratiques sportives. Pour cela, la Ville soutient financièrement le mouvement sportif et contribue au bon fonctionnement des clubs et à leur présence dans leurs différents championnats.
Par ailleurs, la mise à disposition et l'entretien des installations profitent aux adhérents des associations mais aussi aux scolaires et à tous les usagers.
Si la gestion des équipements sportifs relève de la compétence du SIVOM du Néron, Saint-Egrève est le principal contributeur financier avec près de 1,5 millions d'euros. Des investissements importants sont également consacrés à la rénovation des équipements municipaux afin de préserver leur qualité d'usage. Haut lieu du sport saintégrévois, la Halle Jean Balestas bénéficiera notamment d'un programme de réhabilitation des tribunes pour 213 000 euros et de son éclairage pour 75 000 euros. Des travaux de mise en accessibilité vont être également réalisés pour les tennis couverts des Brieux (116 000 euros) et un court à Fiancey (29 000 euros).
Sur le plan de l'animation et de l'éducation sportive des plus jeunes, la Ville agit directement à travers l'Ecole Municipale des Sports et l'intervention de ses Etaps dans les 6 groupes scolaires de la commune.
Enfin comme nous nous étions engagés auprès de vous en 2014, le projet de construction de la nouvelle piscine intercommunale est désormais lancé. Réalisé sous l'égide du SIVOM de Néron, ce nouvel équipement devrait ouvrir ses portes en 2020 à Fiancey. Il offrira à tous les usagers, nageurs occasionnels, sportifs ou scolaires, la possibilité de pratiquer son sport dans les meilleures conditions de confort et de sécurité. C'est là un beau projet, respectueux de l'environnement, qui correspond aux besoins et attentes des Saint-Egrévois.

Pascal de FILIPPIS
Président du Groupe Priorité Saint-Egrève



Groupe Saint-Egrève Autrement

Souriez : vous êtes filmés !

vidéo surveillance
La majorité a brutalement décidé d'équiper la commune de caméras de surveillance pour un montant de 120 000 € ! Pourquoi faire ? Pour répondre à quelle situation ?
« A partir de quel diagnostic de terrain, de quels constats ? » avons-nous demandé. « Les données de la délinquance sont confidentielles, on ne peut pas vous les communiquer », nous a répondu l'équipe du maire !! Comme si des données statistiques, anonymes par définition, pouvaient avoir un caractère confidentiel... On voudrait nous prendre pour des idiots qu'on ne s'y prendrait pas autrement.
De nombreuses études ont pourtant clairement montré que la vidéosurveillance n'a que peu d'efficacité sur la prévention des délits. Si elle peut être dissuasive dans les lieux fermés (métro, parkings souterrains), son efficacité est quasiment nulle dans les milieux ouverts (rues, places, ...) car le plus souvent on déplace le problème d'un lieu vidéo-surveillé à un autre qui ne l'est pas.

De plus, la vidéosurveillance coûte cher en investissement mais surtout en maintenance et en mise à jour du matériel.

Cette fuite en avant technologique ne résoudra en rien des problèmes d'origine sociale car ce sont avant tout les moyens humains qui ont une réelle efficacité sur la prévention de la délinquance.

En revanche, la vidéosurveillance permettra une fois de plus à la majorité de communiquer comme elle aime tant le faire et de montrer qu'elle « agit »...

Enfin, à l'heure où Saint-Egrève accueille de nouveaux habitants, c'est un bien curieux message de bienvenue que la majorité leur adresse...

Groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté
Françoise CHARAVIN,
Jean Marcel PUECH et Hassan BELRHALI (hassan.belrhali.ps@gmail.com)

 


Groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté

Un nouveau jumelage : pour quoi faire ?

Au dernier conseil municipal, la mairie nous a fait part de sa volonté d'accepter la demande de jumelage avec Telsiai en Lituanie.
Ce fut une belle occasion pour nous de creuser la politique de jumelage de notre ville et au final une occasion manquée pour la majorité de rendre compte de sa vision.
D'abord jumelée avec la ville de Karben en Allemagne, la commune s'est ensuite rapprochée des villes de Minsk-Mazowiecki en Pologne, Krnov en République Tchèque et aujourd'hui de Telsiai en Lituanie. Cette localisation géographique à l'Est de l'Europe interroge de nombreux saint-égrèvois.
D'autres villes déjà amies comme Cori, San Marino en Italie, Pefki en Grèce ou Zuera en Espagne mériteraient plus d'attention de notre part. Et si ces villes ne sont pas volontaires pour un rapprochement, alors pourquoi ne pas lancer un appel aux saint-ègrévois pour rechercher d'autres villes jumelles ? Un rééquilibrage territorial est nécessaire pour impulser de nouveaux projets notamment pour l'apprentissage des langues. Des cours de langues oui mais rien ne vaut une immersion dans le pays !
Force est de constater que ces jumelages, initiés au départ par la volonté d'habitants et d'associations pionnières, ne profitent qu'à trop peu d'habitants. Si nous encourageons ces initiatives comme les rencontres sportives, nous déplorons une absence totale de vision concernant les échanges socioculturels et un manque de réflexion. A quoi peut servir un jumelage ? Pour qui ? Comment rendre les jumelages bénéfiques à un plus grand nombre ? Quels moyens allouer ?
Par exemple, pourquoi les scolaires ne pourraient pas bénéficier davantage des jumelages ? N'est-il pas possible de travailler avec les collèges Chartreuse et Barnave pour proposer un voyage scolaire par an pour une tranche d'âge ? Et pas seulement pour les classes germanophones... Proposer qu'une majorité de jeunes de milieux sociaux différents puissent être aidés pour un voyage scolaire à l'étranger, voilà une vraie politique !
Nous vous invitons à regarder ce qui se fait ailleurs.

Laurent AMADIEU, Brigitte RUEF, Tania BUSTOS, groupe.eco.sol@orange.fr

 


Groupe Front de Gauche - PCF

Le sport, un enjeu politique

Le sport faisant partie des besoins fondamentaux de l'être humain, il est nécessaire de l'inscrire dans une réflexion politique.  Naturellement beaucoup de personnes diront : « le sport c'est d'abord la santé ! ». Mais nous ne pouvons pas réduire les activités physiques et sportives à cette seule vision hygiéniste. D'autres dimensions d'ordre culturelles, sociales, économiques font que les activités physiques et sportives sont fondamentales pour le développement de l'être humain, de ses capacités inventives et créatrices, de sa liberté.
Le sport n'est pas une marchandise mais un droit pour toutes et tous qui exige d'inventer de nouvelles politiques publiques répondant à l'urgence de démocratisation et d'émancipation, en mettant fin aux inégalités qui persistent selon les revenus, les conditions de travail, le sexe et le lieu d'habitation.
A Saint-Egrève nous aurions les moyens financiers de mieux favoriser l'accès pour tous aux sports en augmentant l'enveloppe de soutien aux associations et en revoyant les tranches tarifaires pour aller vers la gratuité pour les quotients familiaux les plus bas, mais des choix inverses ont été faits par la majorité. D'autres part les surcoûts liés à la construction de la nouvelle piscine impacteront les tarifs du nouvel équipement à la hausse. Nous ne pouvons que le regretter.
La vie associative est un pilier essentiel de l'organisation du sport à St-Egrève. Les clubs constituent autant d'espaces de formation citoyenne. Elle doit être soutenue par une intervention publique forte et une valorisation du bénévolat et par la mise en place de réels lieux de concertation, majoritairement constitués par l'ensemble de ces forces pour décider de politiques liées au développement des pratiques sous quelques formes qu'elles soient.
C'est avec un État et des collectivités territoriales en capacité d'intervention, avec les moyens financiers et humains à la hauteur des enjeux, que l'argent investi dans le sport pourra profiter au sport, plutôt que le sport devienne une source de profit.

Sylvie GUINAND, Front de Gauche-PCF
https://gaucheauthentiquestegreve.wordpress.com/





Accéder aux expressions politiques précédemment publiées
Partager cet article |

Accès paiement en ligne par CB

Ville de Saint-Egrève, 36 av. Général de Gaulle, 38120 SAINT EGREVE
Tél. 04 76 56 53 00