Site de la ville de Saint Égrève Site de la ville de Saint Égrève

Accessibilité| Contact| Newsletter| Flux RSS| Retrouvez-nous sur : Facebook Dailymotion Twitter Youtube Disponible sur App Store Disponible sur Google Play
Réduire le texteAgrandir le texteInverser le contrasteRétablir les styles par défautImprimer la pageEnvoyer à un amiAjouter aux favoris

Expression politique

Conformément à la loi 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, la mairie de Saint-Egrève consacre une rubrique dédiée à l’expression politique émanant des politiques locaux. Cette rubrique est la déclinaison électronique de la page consacrée à l'expression politique publiée dans le journal municipal de Saint-Egrève.

Juin 2018

Groupe Priorité Saint-Egrève

" Ya qu'à, faut qu'on"

Cette maxime populaire est parfaite pour reprendre la problématique des Prises dans la bouche de certains détracteurs qui face à l'action et aux solutions concrètes ne proposent que théorie et prises de positions démagogiques.
Aujourd'hui la municipalité agit concrètement pour tenter de résoudre un problème tout aussi concret pour les riverains et pour tous ceux qui subissent des incivilités croissantes en raison de l'attractivité de ce lieu. Dès l'été 2017 le phénomène de groupes de jeunes venus de toute l'agglomération s'est aggravé pour déboucher sur de nombreuses plaintes. La municipalité devait réagir, c'est pourquoi, au cours de l'hiver nous avons consulté sur place les habitants. Nous avons ensuite proposé une solution à ceux qui étaient les plus concernés, à savoir les riverains directs, avec la mise en place d'une barrière anti-saut (afin de casser l'attractivité pour certains) et la possibilité de fermer le site en cas de risque d'attroupement massif. Toutes les autres hypothèses ayant été écartées car ne pouvant être réalisées (la présence permanente de forces de police ou d'animateurs sur site qui n'auraient eu aucune efficacité en l'espèce). Face à l'immobilisme et aux théoriciens nous avons donc agi pour le bien-être de tous. Dans le même temps nous avons informé les riverains et nous nous sommes assurés d'une signalétique pour indiquer la fermeture en cas de nécessité.
Maintenant une seule certitude : nous avons réagi face aux incivilités. Est-ce que le résultat sera efficace à 100% ? Personne ne peut le dire. Tout comme chaque action préventive, la garantie parfaite ne peut être annoncée et nous dirions même que si elle l'était ce ne serait que pur mensonge et démagogie. L'équipe municipale s'est engagée à faire un bilan à la fin de l'été pour constater de l'efficacité réelle du dispositif et pour améliorer ce qui pourrait l'être. Nous pensons que cette méthode, concerter/agir/faire le bilan, est celle qui permet à chacun d'être à sa place. Voilà l'efficacité que nous voulons !

Pascal de FILIPPIS
Président du Groupe Priorité Saint-Egrève
Retrouvez toutes les positions du groupe majoritaire sur la page www.facebook.com/prioritesaintegreve



Groupe Saint-Egrève Autrement

Les Prises, un espace naturel unique : interdiction ou mise en valeur ?

Les élus d'opposition ont rédigé une nouvelle tribune commune. La forme de deux pavés séparés nous est imposée. Il faut donc lire les 2 dans l'ordre pour recomposer cette tribune.

1ère partie

Il existe à Saint-Egrève un espace naturel exceptionnel au bord de la Vence, à l'entrée du parc de Chartreuse, à cheval sur les territoires de Quaix et Proveysieux : les Prises. Ce lieu n'est pas toujours connu des Saint-Egrèvois. Mais les plus âgés racontent qu'ils allaient s'y baigner lorsqu'ils étaient jeunes. Certains y ont même appris à nager ! Or depuis 2005, la baignade est interdite par arrêté municipal, mais sans effet sur les pratiques et la fréquentation des lieux. De fait, la baignade n'y est pas dangereuse, mais sauter du haut de la cascade est assurément risqué.
les prises

Des désordres qui ne sont pas nouveaux ont pris une ampleur inédite. En juin 2017, les élus ont été informés par l'association de quartier et des habitants de problèmes causés par des groupes de jeunes allant aux Prises ou en revenant, pendant les périodes de forte chaleur : incivilités, dégradations dans les maisons de riverains, vols à la supérette...
En novembre une visite sur place a été organisée en présence du Maire pour évaluer la situation. Puis plus rien ! Malgré les annonces de la municipalité, aucune concertation n'a été engagée ni avec les conseils des habitants, ni avec l'association de quartier.

Groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté
Françoise CHARAVIN,
Jean Marcel PUECH et Hassan BELRHALI (hassan.belrhali.ps@gmail.com)

 


Groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté

Les Prises, un espace naturel unique : interdiction ou mise en valeur ?

2ème partie

Fin avril 2018 : un courrier informait les habitants de la Monta de la décision unilatérale de la municipalité d'installer une clôture au début du sentier « afin d'interdire l'accès en période de forte fréquentation ». Aucune concertation préalable à cette décision !

Une réunion en mairie le 17 mai destinée à présenter la « solution » retenue par la majorité municipale a mis en lumière les nombreux défauts de celle-ci : bien d'autres accès existent, certains sont dangereux ; une barrière peut être contournée et la frustration induite par l'interdiction d'accès au site ne peut que conduire à augmenter la tension. Enfin, les Saint-Egrèvois seront privés d'un espace naturel très agréable et frais en plein été.
les prises

Les problèmes de délinquance ont un impact important sur la qualité de vie des habitants d'un quartier. Pour autant, les solutions apportées par cette décision municipale nous semblent complètement inadaptées.

Mis devant le fait accompli, nous demandons à la majorité :

  • un bilan dès septembre de la fréquentation et des incivilités induites par la fermeture ;
  • la création immédiate d'un groupe de travail ad hoc associant le Parc naturel régional de Chartreuse, la Métro, Proveysieux et Quaix, des représentants des Conseils des habitants, des riverains, des élus de l'opposition, ainsi que des jeunes usagers du site.

L'objectif : trouver, ensemble, des solutions pérennes qui préservent cet espace naturel de qualité et son accès, sa tranquillité et ce, dès l'an prochain.

Laurent Amadieu, Brigitte Ruef, Eric Bruyant, groupe.eco.sol@orange.fr

 


Groupe Front de Gauche - PCF

Vous avez la parole !

Depuis le début du mandat, l'emploi est au coeur de mes préoccupations, en particulier celui des jeunes, touchés par un fort taux de chômage. Ils ont besoin d'élu-e-s qui se battent pour maintenir l'emploi dans notre bassin de vie et les services publics qui en permettent le développement.
Le gouvernement a décidé de s'attaquer frontalement à la fonction publique, à ses missions et ses agents. Que ce soit en matière de pouvoir d'achat, de défense des missions publiques et des moyens qui leurs sont attribués, les politiques actuelles vont dans le mauvais sens tant  pour les agents, que les missions publiques et la population. Dans les communes nous avons un devoir de résistance : maintenir les effectifs et préserver la qualité du service rendu. Dans cet esprit je suis attentive aux réorganisations des missions au sein de la Ville, aux conditions de travail des agents, à leur formation et leurs rémunérations.
Mais j'interviens également régulièrement en-dehors des dossiers traités par le Conseil Municipal : par exemple pour que la ville s'oppose à la privatisation des VFD, le site de St-Egrève risquant d'être impacté, et à la fermeture de la gare SNCF, dont le dernier guichet permettait lien social et accès humain aux informations. Je suis allée à la rencontre des personnels de l'hôpital (voir article d'avril) et je soutiens activement l'action de l'association pour la gratuité des transports en commun, une proposition d'ailleurs reprise par la Maire de Paris depuis quelques mois.
La construction de logements de qualité et abordables est nécessaire. Encore faut-il que cela voit le jour dans le cadre d'une urbanisation qui ne soit pas anarchique mais équilibrée et respectueuse de l'écologie c'est à dire en préservant des espaces verts.
Je pourrai citer d'autres exemples, mais pour être au coeur des aspirations légitimes de la population, il est indispensable de lui donner la parole pour recueillir ses propositions. C'est ce que je vous propose en vous invitant à me faire part de vos idées citoyennes sur mon blog : https://gaucheauthentiquestegreve.wordpress.com/

Sylvie GUINAND, Front de Gauche-PCF
https://gaucheauthentiquestegreve.wordpress.com/





Accéder aux expressions politiques précédemment publiées
Partager cet article |

Accès paiement en ligne par CB

Ville de Saint-Egrève, 36 av. Général de Gaulle, 38120 SAINT EGREVE
Tél. 04 76 56 53 00