Site de la ville de Saint Égrève Site de la ville de Saint Égrève

Accessibilité| Contact| Newsletter| Flux RSS| Retrouvez-nous sur : Facebook Dailymotion Twitter Youtube Disponible sur App Store Disponible sur Google Play
Réduire le texteAgrandir le texteInverser le contrasteRétablir les styles par défautImprimer la pageEnvoyer à un amiAjouter aux favoris

Le quartier durable de la Gare

C’est sur environ 25 hectares, de part et d’autre de la voix ferrée et au sud de la route départementale 1075, que devrait se développer le premier quartier durable de Saint-Egrève dont le centre de gravité serait la gare SNCF. Ce périmètre, englobera des "tissus" existant et des secteurs d’urbanisation nouvelle. Rénovation et production de quelques 350 logements, dont 35% devraient être "aidés", diversité des types d’habitat, respect des règles d’accessibilité et de la haute qualité d’usage, économie des ressources, traitement des déchets, sobriété et recours aux énergies renouvelables, promotion de la biodiversité... tels sont quelques-uns des aspects de ce projet d’aménagement du quartier du 21ème siècle.
secteur la gare
Avec le futur quartier durable de la Gare, la physionomie du secteur va changer

 

Phase 1 : concertation

Les 2 et 5 décembre 2010, le futur quartier durable de la gare se concrétisait pour beaucoup de Saint-Egrévois qui sont entrés dans le vif du sujet en participant à des rencontres originales.
Bien qu’il soit encore à l’état de projet, ce point bien précis de la concertation relative à la révision du PLU a déjà la capacité de mobiliser à la fois les élus, les services techniques et surtout les habitants de la Ville qui sont généralement curieux du devenir du secteur. En effet, il s’agit ici de reconstruire la ville sur la ville en prenant en compte les différents aspects du développement durable. L’idée est de créer un quartier tout neuf dont les logements seront respectueux de l’environnement mais aussi de proposer aux habitants actuels et à venir de nouvelles solutions de déplacement, une réelle mixité sociale et des liens forts avec la ville et l’agglomération.

Afin d'associer les riverains, et les Saint-Egrévois de manière générale, au projet de quartier durable de la Gare, diverses réunions et ateliers de travail ont été menés tout au long des différentes phases du projet notamment sur les thèmes suivants.

Le mardi 15 octobre 2013, la Maison des Solidarités et des Familles a acceuilli la réunion publique de présentation de la première phase du futur quartier quartier durable de la Gare de Saint-Egrève.

Ce premier projet porté par Grenoble Habitat sur le site dit "Philibert Delastre" marque le début de la réalisation d'un tout nouveau quartier qui va se développer autour de la gare.

60 personnes ont participé à cette réunion publique de 2h au cours de laquelle les riverains et les habitants de toute la commune ont pu prendre connaissance du projet et poser leurs questions à Catherine Kamowski, Maire, et Emmanuel Roux, Adjoint à l'Urbanisme, mais également à MM. Motte et Bard, respectivement Président et Directeur Général de Grenoble Habitat, ainsi qu'à l'architecte du projet, Lucile Tallard (GTB architectes).

Télécharger le dipaorama de présentation de la réunion (pdf- 905 ko)

Visualiser le diaporama présenté par Grenoble habitat

2017 : déconstruction de la friche industrielle

La déconstruction du site Philibert Delastre, situé rue des Bonnais fait suite aux opérations de dépollution et désamiantage du secteur.
4200 m² de terrain actuellement occupés par des hangars industriels vont être libérés. La déconstruction de l’intérieur des bâtiments sera suivi par la dépose des murs. Les gravats seront dûment triés, évacués et recyclés dans la mesure du possible. Durant l'été, les sols seront excavés et le site fera l’objet d’une dépollution en profondeur. Cette opération, particulièrement technique, s’étalera jusquà la fin de l’année.

2018 : construction de logements

A partir de janvier 2018 pourra débuter la réalisation d'un ensemble immobilier original construit selon les dernières normes environnementales. Ce projet, qui s'inscrit dans le cadre plus vaste du quartier durable de la Gare (voir ci-dessus) est porté par Grenoble Habitat. Comptant 95 logements, dont 35 à vocation sociale, répartis sur quatre bâtiments allant de trois à quatre étages, l'ensemble immobilier sera particulièrement performant d'un point de vue environnemental et proposera entre autres  solutions innovantes de l'eau sanitaire solaire ou encore des jardins d'agrément sur les toits. Des venelles piétonnes permettront de structurer les lieux et les différents modules d'habitation seront reliés entre eux par un "deck", une sorte de vaste terrasse en bois conviviale sous laquelle s'organiseront 136 places de stationnement.

Mais au fait, c’est quoi un quartier durable ?

Nées de la fusion du concept de “quartier”, qui implique un secteur clairement dimensionné et relativement homogène et “d’écologie” qui sous-entend qu’un tel quartier est censé être conçu et construit selon les règles d’une architecture et d’un urbanisme “durables”, les expériences de quartiers durables existent déjà sous de multiples formes. Mais cette idée d’un quartier respectueux de l’environnement reste tout de même assez floue et il faut aller voir du côté du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement pour trouver une définition plus précise.
Huit paramètres
Dès 2009, un premier appel à projets “Eco-quartier” découlant directement du Grenelle de l’environnement a été lancé par le MEDDTL. Et si la France ne figure pas parmi les pays pionniers en la matière, un grand nombre de quartiers viennent d’être récemment livrés ou sont, comme à Saint-Egrève, en cours d’élaboration.
Pour apprécier la pertinence des réponses au premier appel à projets, le référentiel Eco-Quartier distingue huit critères principaux auxquels doivent répondre les projets. Gestion durable de l’eau, traitement optimum des déchets, biodiversité urbaine,  utilisation de modes de transport “doux”, production locale d’énergies renouvelables, formes urbaines denses, éco-construction (avec notamment l’utilisation d’écomatériaux), et enfin mixité sociale et fonctionnelle doivent donc être au coeur des projet d’écoquartiers.
Ainsi, force est de constater que si cette liste place les préoccupations environnementales au centre du sujet, elle n’en occulte pas moins la dimension sociale des quartiers durables où la mixité sociale et fonctionnelle est aussi de mise.
C’est ce défi pour l’avenir que Saint-Egrève a décidé de relever en créant autour de la Gare un quartier durable et en y associant les Saint-Egrévois dès sa conception. Car il ne faut pas perdre de vue l'essentiel : offrir à tous les habitants un cadre de vie sain et confortable.

Partager cet article |

Accès paiement en ligne par CB




 

Lauréat régional

Saint-Egrève est lauréate de l'appel à candidature "Quartiers durables de Rhône-Alpes", lancé par la Région. Grâce à l'excellence de son projet sur le quartier de la Gare, la Ville bénéficie donc d'une Assistance Maîtrise d'Ouvrage de 60 000€ par an sur trois ans pour réaliser la phase préopérationnelle du dossier. De plus, cela signifie que la Ville a pu intégrer un réseau de collectivités engagées dans la réalisation d'un tel projet. Dans toute la Région seuls neuf projets ont bénéficié d'un tel financement qui permettra à la ville de constituer une équipe pluridisciplinaire intègrant notamment des spécialistes en aménagement, en déplacements, des paysagistes...

 

Ville de Saint-Egrève, 36 av. Général de Gaulle, 38120 SAINT EGREVE
Tél. 04 76 56 53 00